Retour

La résilience : processus ou résultat ?

| 23 mars

Certains chercheurs définissent la résilience comme une caractéristique individuelle. Un peu comme un trait de personnalité, la personne résiliente aurait une propension naturelle à rebondir lorsqu’elle est confrontée à une situation adverse. D’autres chercheurs voient plutôt la résilience comme un résultat. Suite à une situation d’adversité, la personne peut s’adapter avec des niveaux de résilience variés, allant d’un véritable épanouissement à un simple maintien de l’adaptation régulière. La résilience peut aussi être perçue comme un processus. Dans cette optique, chaque situation qui a demandé une adaptation, petite ou grande, au cours de la vie de la personne, contribue à bâtir sa capacité de résilience.

 

Les jeunes de Laura Lémerveil sont un exemple parfait de résilience. Ils nous ont démontré encore et encore au fils des années, à quel point ils sont résilients et continuent de se développer et de s’accomplir, malgré les défis importants auxquels ils font face. Laura, notre première inspiration, nous a appris la persévérance et comment il est possible de contourner les situations adverses en y trouvant même du plaisir! Ensuite, ce sont les jeunes que nous accompagnons au quotidien, plus près de nous, qui sont devenus nos meilleurs professeurs. Ils nous ont appris l’importance de croire en notre propre capacité de se relever et que rien n’est impossible.

 

Les familles que nous accompagnons sont également des exemples de résilience. Avec amour, patience et dévouement, ils guident, protègent et soignent leur enfant en l’aidant à surmonter les obstacles qui peuvent se placer au travers de son chemin. Ils ne reculent devant rien pour être leur porte-parole et gravissent des montagnes afin de s’assurer du bien-être physique et psychologique de leur famille. Il suffit de les côtoyer, pour se rendre compte qu’ils sont de véritables superhéros. 

 

De plus, lorsqu’on parle de résilience, on se doit de mentionner le travail extraordinaire de l’équipe de Laura Lémerveil. Dans les services, les imprévus sont contournés au quotidien, afin de permettre aux jeunes de s’émerveiller par toutes sortes de façons plus créatives les unes que les autres. L’équipe se serre les coudes et arrive toujours à trouver des solutions novatrices aux problèmes qui peuvent survenir. Au niveau des opérations et de la direction, nos collègues ont déjà contourné plusieurs difficultés dans le passé et continuent de se mobiliser encore aujourd’hui afin d’assurer une qualité de services pour nos précieuses familles et un accompagnement humain de l’équipe. Il va sans dire qu’a Laura Lémerveil, nous nous démarquons par notre façon de nous adapter, de nous entraider et de percevoir les difficultés à travers le prisme des possibilités.

 

Si la résilience est effectivement un processus et qu’elle se bâtit, nous pouvons affirmer que chacune d’entre nous possède les capacités adaptatives pour traverser ce temps d’incertitudes et de bouleversements. Plus que jamais, soyons fortes, solidaires et sensibles. Soutenons-nous les unes les autres, comme nous savons si bien le faire. Croyons en nous, en notre équipe et en notre communauté, pour que rayonne l’approche Lémerveil dans nos maisons et dans nos cœurs. 

 

« La résilience ne tient pas à des qualités rares et spéciales, mais à la magie quotidienne des ressources humaines ordinaires, normatives, existant dans les esprits, les cerveaux et les corps des enfants, de leurs familles, de ceux avec qui ils entretiennent des relations et des communautés dans lesquels ils vivent. »  – Masten (2001)

 

Ce texte a été inspiré par ce document : Julien-Gauthier, F., & Jourdan-Ionescu, C. (dir.). (2015). Résilience assistée, réussite éducative et réadaptation. Québec : Livres en ligne du CRIRES. Il est disponible en ligne à l’adresse suivante :  http://lel.crires.ulaval.ca/public/resilience.pdf.